afropeens l europe noire johny pitts afropeanite ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
afropeens l europe noire johny pitts afropeanite ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

Afropéens : Carnets de voyage au coeur de l'Europe noire - Johny Pitts

Réf : 9782380352320
24,90 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

Comment les Européen.ne.s d’origine africaine jonglent-ils avec leurs multiples identités ? C’est avec cette question que Johny Pitts parcourt Paris, Bruxelles, Amsterdam, Berlin, Stockholm, Moscou, Marseille, Lisbonne…

Dans cette Europe des invisibles, il interroge des Afropéen.ne.s pour savoir comment il.elle.s vivent au quotidien leur double identité – noire et européenne. Son essai fait entendre leurs voix auxquelles s’ajoute celles des écrivains Noirs dont il suit les traces (comme James Baldwin, Frantz Fanon...). Il montre avec brio qui sont les Afropéen.ne.s d’aujourd’hui et comment il.elle.s se forgent de nouvelles identités.


Ce livre est le résultat d’un voyage de cinq mois que Johny Pitts a fait à travers l’Europe pour comprendre l'Afropéanité. Un document inédit, illustré de nombreuses photographies prises par l’auteur, et qui s’inscrit dans un projet plus vaste (www.afropean.com). Ce livre a reçu le Prix Jhalak 2020, un prestigieux prix britannique.


Extrait:

"Contrairement aux gens que j’avais rencontrés dans la jungle de Calais, je ne souffrais pas tant de l’enfer que de ma liminalité. J’étais "accepté" parce que j’avais des papiers. Et si j’avais des papiers, c’était parce que j’étais né en Angleterre, j’avais une histoire commune avec l’Europe et je savais comment les institutions fonctionnaient. Pourtant, au beau milieu de ce minuscule fragment du globe, en ce dimanche de commémoration de l’Armistice, les autorités m’ont rappelé que je ne faisais pas partie intégrante de l’Europe. C’était une date que j’avais appris à redouter en raison de l’accès de chauvinisme à gerber qu’elle suscite en général. J’en suis parfois victime et, cette fois encore, un homme d’un certain âge, au visage rubicond de haine raciale, m’a lancé cette injonction : "Retourne donc d’où tu viens ! " Ma couleur de peau semblait gommer certaines réalités, tel l’engagement de mon grand-père aux côtés des Britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale, qui lui valut en plus une médaille. Ma peau occultait ma qualité d’Européen ; comme si le terme "Européen" servait toujours d’acronyme pour "Blanc".

Pour que le concept d’ "afropéen" permette de régler ce problème, je devais comprendre ce qui se trouvait en deçà ou au-delà de cette épithète. S’agissait-il d’une étiquette adjointe aux seuls Noirs? Était-ce une référence adulée par les consultants en communication, les stylistes, les photographes de mode et les directeurs artistiques? {...} Alors, le statut d’afropéen était-il uniquement réservé aux Noirs (notamment ceux qui ont une couleur de peau plus claire) beaux et riches?"


Johny Pitts 

Johny Pitts est écrivain, photographe et journaliste. Il a reçu plusieurs prix pour son travail d'exploration de l'identité afro-européenne, dont un Decibel Penguin Prize et un ENAR (European Network Against Racism).


Thèmes : Afropéanité, Afropéen.ne.s, années 90, milieux artistique, témoignages, double identité, clichés, société, politique. 


Auteur : Johny Pitts

Traducteur : Georges Monny

Éditions : Massot

Date de parution : 07/01/2021


Dimensions : 14 cm x 22 cm, 560 pages.