americanah chimamanda adichie nigeria racialisation culture ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
americanah chimamanda adichie nigeria racialisation culture ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

Americanah - Chimamanda Ngozi Adichie

Réf : 9782070468805
9,20 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Son grand amour, Obinze, ne peut la rejoindre, car il n’a pu obtenir de visa.

Aux Etats-Unis, Ifemelu, va découvrir qu'elle est, avant tout, Noire. Elle, qui auparavant, ne s’était jamais posée de question sur son identité. Elle devient célèbre grâce à son blog qui explore les relations entre Africains et Afro-américains. Pourtant, pendant quinze ans, Ifemelu tente de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination.

Quant à Obinze, il a tenté sa chance à Londres. Sans papiers, il est exploité et finit par être expulsé. 

Au bout de quinze ans, Ifemelu décide de retourner vivre à Lagos.


Notre avis: Dans Americanah, nous suivons les destins croisés de deux amoureux qui vont se perdre. Deux destins qui interrogent le processus de racisation, la condition des immigré.e.s ainsi que les différents mécanismes d'oppressions.


Extrait:

"Aisha lui rappelait ce qu’avait dit Tante Uju quand elle avait enfin compris qu’Ifemelu était sérieuse en parlant de retour – "Bon, seras-tu capable de t’y faire ?" – et cette façon d’insinuer que l’Amérique l’avait en quelque sorte irrévocablement changée avait planté des épines dans sa peau. Ses parents, eux aussi, semblaient croire qu’elle ne pourrait pas "se faire" au Nigeria. "Au moins es-tu citoyenne américaine, tu pourras toujours retourner aux États-Unis", avait dit son père. Tous les deux avaient demandé si Blaine l’accompagnait, et leur question était chargée d’espoir. Elle s’amusait de les entendre l’interroger si souvent au sujet de Blaine, car ils avaient mis longtemps à s’habituer à l’idée que son ami était un Noir américain. Elle les imaginait en train de faire des projets pour son mariage : sa mère choisirait le traiteur et les couleurs, et son père penserait à un ami en vue auquel il pourrait demander d’être le parrain. Hésitant à briser leur espoir, et sachant qu’il fallait peu de choses pour l’entretenir, et les rendre heureux, elle avait dit à son père : "Nous avons décidé que je reviendrais d’abord et que Blaine me rejoindrait au bout de quelques semaines.

— Splendide ! " s’était exclamé son père, et elle n’avait rien ajouté parce que mieux valait en rester à ce splendide."


Chimamanda Ngozi Adichie

Chimamanda Ngozi Adichie a grandi au Nigeria. Elle part à dix-neuf ans pour les États-Unis, où elle va étudier la communication et les sciences politiques. Son premier roman, publié en 2003, L’Hibiscus pourpre (Purple Hibiscus), recevra le Commonwealth Writers' Prize, en 2005, pour le meilleur premier livre.

Son troisième roman, Americanah, a remporté le National Book Critics Circle Award et a été nommé l'un des dix meilleurs livres du New York Times en 2013.

En 2017, elle est élue membre de la prestigieuse Académie américaine des arts et des sciences, considéré comme le plus grand honneur pour un.e intellectuel.le aux États-Unis.


Thèmes : amour, exil, déracinement, assignation, discriminations, racisme, Nigéria, Etats-Unis.


Autrice : Chimamanda Ngozi Adichie

Traductrices : Anne Damour

Éditions : Gallimard/Folio

Date de parution : 15/04/2016


Dimensions : 10,8 cm x 17,8 cm, 704 pages.