confession d un masque afrodescendance asie representation ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap diversite litterature jeunesse babelio aj les enfants du bruit et de l odeur.jpg
confession d un masque afrodescendance asie representation ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap diversite litterature jeunesse babelio aj les enfants du bruit et de l odeur.jpg

Confessions d'un masque - Yukio Mishima

Réf : 9782072883798
7,50 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

Dans l’intimité de sa chambre, un jeune garçon s’éveille au désir en parcourant les pages d’un livre d’art. Obsédé par la beauté stupéfiante du corps nu, ligoté et mordu de flèches de saint Sébastien, il laisse libre cours à ses rêveries cruelles où l’objet de son fantasme est torturé, tué, dévoré. Dans la rue, il est attiré par les matelots et les petits voyous, et à l’école par un charismatique camarade de classe dont l’assurance et le charme le subjuguent. Prenant peu à peu conscience de son attirance sexuelle pour les hommes, il tente de réprimer ses pulsions et se fabrique un masque social qu’il porte chaque jour aux yeux du monde. De l’enfance à l’âge adulte, il tentera à tout prix de se conformer à ce qu’il croit être la norme du désir.


Dans ce premier roman, aux résonances autobiographiques, Yukio Mishima questionne les notions de normalité et d’immoralité, détaille les vertiges de l’adolescence et nous entraîne dans les ténèbres du désir frustré.


Extrait:

"Étant enfant, je lisais tous les contes de fées qui me tombaient sous la main, pourtant, je n’ai jamais eu de goût pour les princesses. Je n’aimais que les princes. Surtout les princes assassinés ou voués à la mort. J’étais absolument amoureux de tous les jeunes hommes qui venaient à être tués.

Mais je ne comprenais pas encore pourquoi, parmi les nombreux contes d’Andersen, seul son "Elfe à la Rose" projetait sur mon cœur des ombres profondes, seul ce beau jeune homme qui, tandis qu’il baisait la rose que sa bien-aimée lui avait donnée en gage d’amour, était poignardé et décapité par un misérable, avec un grand couteau. Je ne comprenais pas encore pourquoi, parmi les nombreux contes de fées de Wilde, c’était seulement le cadavre du jeune pêcheur, dans "Le Pêcheur et son âme", rejeté sur le rivage serrant sur son cœur une sirène, qui me captivait."


Yukio Mishima

Yukio Mishima, pseudonyme de Kimitake Hiraoka, est né en 1925 à Tokyo. Après des études de droit, il se consacre à la littérature et publie à vingt-quatre ans Confession d’un masque. Son œuvre littéraire est aussi diverse qu'abondante : essais, théâtre, romans, nouvelles, récits de voyage.

Au sommet de sa gloire, en novembre 1970, il se donne la mort de façon spectaculaire, au cours d'un seppuku. Le jour même de sa mort, il a mis un point final à sa tétralogie, La mer de la fertilité.


Thèmes : enfance, adolescence, amour, gay, conformisme, mensonges, Japon.


Auteur : Yukio Mishima

Nouvelle traduction

Éditions : Gallimard/Folio

Date de parution : 05/11/2020


Dimensions : 10,8 cm x 17,8 cm, 288 pages.