feminisme et pop culture jennifer padjemi miroir miroir binge ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
feminisme et pop culture jennifer padjemi miroir miroir binge ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
NOUVEAUTÉ

Féminismes et pop culture - Jennifer Padjemi

Réf : 9782234090507
20,50 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

Dans un essai à la première personne documenté, passionné et engagé, Jennifer Padjemi, journaliste spécialiste questions de société, explore l’alliance, pour le meilleur et pour le pire, du féminisme et de la pop culture. En reprenant le fil des mouvements féministes modernes, de l’émergence d’un féminisme intersectionnel au mouvement "body positive" en passant par Me too et en se basant sur son expérience de femme noire, elle décortique le rapport que nous entretenons avec les objets culturels les plus populaires. Biberonnée aux clips vidéo, chansons grand public et maintenant aux séries TV, notre consommation de divertissement façonne, accompagne, et parfois challenge notre vision du monde. En utilisant la pop culture comme un miroir de notre société mondialisée, l’autrice questionne à travers elle le féminisme, le genre, la sexualité, l’intersectionnalité.


Jennifer Padjemi interroge les liens d’interdépendance entre consommation de masse et idéologie progressiste, et jette un regard joyeux et lucide sur nos divertissements, sans concession au patriarcat.


Extrait :

"Aujourd’hui, j’ai 31 ans et j’ai découvert l’afroféminisme, l’intersectionnalité, compris que mon expérience ne serait jamais exactement la même que celle de ma voisine, et ce n’est plus moi qui cherche à me définir, mais la société qui passe son temps à le faire. Quand je dis "la société", je parle des médias, des magazines féminins, de la publicité, des productions télé, des industries du spectacle et de toute cette culture qu’on amasse au quotidien. Ces images nous agressent et prétendent nous comprendre, tout en perpétuant des stéréotypes qui nous font tout sauf du bien. Il faudrait être sexy, mais pas trop ; ne pas porter le voile ni de décolleté ; avoir des formes "là où il faut" tout en faisant du 36 ; les cheveux bouclés sont beaux sauf quand ils sont crépus ; tu peux donner ton avis mais sans être trop politique ; sois féministe mais tais-toi ; un peu mais pas trop. Heureusement, le web est un univers aussi formidable que cruel, et c’est là que tout a vraiment démarré. J’ai eu un premier aperçu de toutes les imbrications qui pouvaient exister entre diktats et domination patriarcale à travers mes recherches sur les cheveux crépus. Alors que le mouvement "nappy" était en train de prendre ses marques en France, j’ai réalisé que le défrisage n’était rien d’autre qu’une aliénation qui tire ses racines de l’esclavage et de la colonisation : pour être considérée comme belle, il valait mieux être blanche avec les cheveux lisses. À mon insu, cette exploration allait m’amener vers des contrées insoupçonnées."


Jennifer Padjemi

Journaliste indépendante, Jennifer Padjemi a co-fondé la newsletter What’s Good et créé le podcast "Miroir, Miroir" (Binge Audio) qui traite des représentations du corps et de l'apparence (Prix OUT d'Or du meilleur podcast en 2019).


Thèmes : féminisme, afroféminisme, intersectionnalité, genre, sexualité, représentation, médias, pop culture.


Autrice : Jennifer Padjemi

Éditions : Stock

Date de parution : 17/03/2021


Dimensions : 13,5 cm x 21,5 cm, 240 pages.