illegitimes nesrine slaoui classe populaire immigration ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
illegitimes nesrine slaoui classe populaire immigration ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

Illégitimes - Nesrine Slaoui

Réf : 9782213717791
18,00 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

Depuis un quartier populaire d’Apt, elle rêvait de journalisme, de Paris, de Sciences Po. Avec une mère femme de ménage, un père maçon et un nom à consonance "étrangère", elle savait qu’elle devrait redoubler d’efforts. Elle les a faits.

De retour dans la petite ville de son enfance à l’heure où le pays tout entier a été sommé de ne plus bouger, elle mesure à la fois tout ce qui la sépare désormais des siens, de son histoire, et tout ce qui l’y rattache encore, qui la constitue, et qu’elle essaie de préserver.

Pourquoi faut-il que certains rêves vous arrachent à vous-même? Quelle couleur de peau faut-il avoir, et quel nom faut-il porter pour pouvoir décider de son avenir?


C’est le récit d’une réussite mélancolique. Critique, aussi. À l’égard de toute la violence qu’elle a dû et doit encore affronter, simplement pour trouver sa place sans être obligée de devenir quelqu’un d’autre. C’est aussi un hommage à tous ceux pour qui la légitimité demeure un combat permanent.


Extrait :

"Avant de m’installer dans mon ancienne chambre, il a d’abord fallu ranger. J’étais seule en plein après-midi. Armée d’un chiffon et d’un sac-poubelle, j’ai ouvert les tiroirs et vidé les étagères. Tant d’années s’accumulaient dans ce petit espace. L’armoire collée à la fenêtre trace une frise chronologique verticale de mon parcours. À elle seule, elle représente mon cheminement à travers les classes sociales. Tout en bas, mes bulletins du collège et du lycée soigneusement gardés dans un seul classeur. Je les avais regroupés à l’époque. Particulièrement fière des "Félicitations" à chaque bas de page, j’étais persuadée qu’elles suffiraient. Qu’il suffirait de les accumuler pour passer au niveau supérieur. J’avais appris par cœur les règles du jeu, je croyais les maîtriser, et d’une certaine manière je les maîtrisais, mais je n’avais pas compris que le jeu en lui-même était truqué. Je pensais qu’avoir de bonnes notes effacerait mes origines étrangères et mes origines sociales. Mes parents pensaient aussi qu’avec un 20 à l’oral de français, je ne serais plus vue comme une Arabe. C’était la seule chose qu’ils attendaient de moi lorsque j’étais adolescente : être bonne à l’école. Après des années d’études à Sciences Po, dont les cahiers de notes sont empilés, eux, sur le dernier étage de l’armoire, je sais que dans un premier temps, ces bonnes notes ont été mon passeport."


Nesrine Slaoui

Installée à Paris et diplômée de Sciences Po en journalisme, Nesrine Slaoui est rédactrice télé et web.


Thèmes : enfance, famille, exil, immigration, classe populaire, ascension sociale, transfuge de classes, féminisme, journalisme, religion, racisme, confinement.

.

Autrice : Nesrine Slaoui

Éditions : Fayard

Date de parution : 06/01/2021


Dimensions : 13,5 cm x 21,5 cm, 198 pages.