l afrique est l avenir du monde repenser le developpement carlos lopes librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
l afrique est l avenir du monde repenser le developpement carlos lopes librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
NOUVEAUTÉ

L'Afrique est l'avenir du monde - Repenser le développement - Carlos Lopes

Réf : 9782021459395
22,00 €
Disponible à la livraison
En stock

Description

À partir d'une cartographie rigoureuse de la situation présente de l'Afrique, Carlos Lopes trace les voies d'un avenir qui ne se laisse réduire ni à sa dissolution dans la globalisation néolibérale, ni à l'essentialisation d'une culture et d'une identité marquées au coin de la diversité. Pour les solides raisons qu'il expose – économiques, mais aussi démographiques et écologiques –, c'est l'avenir du monde qui se joue en Afrique, et pas seulement celui des Africains. Son livre prend ainsi à rebours la philosophie de l'histoire proprement occidentale, selon laquelle l'histoire aurait un sens déjà écrit, celui d'un "développement de l'humanité" qui obligerait les pays les "moins avancés" (ou "en voie de développement") à suivre la voie déjà tracée par les pays "avancés" ou "développés".

Aujourd'hui, il est clair que le modèle de développement incarné par l'Occident depuis la Première Révolution industrielle a entraîné le monde dans une impasse. Étant le moins engagé dans ce modèle, l'Afrique est le continent le

mieux placé pour en inventer un autre, qui tire les leçons de cette impasse.


Telle est la perspective tracée par Carlos Lopes, perspective tonique pour une jeunesse africaine nombreuse, invitée à s'affirmer dans l'action plutôt que dans la réaction postcoloniale ou les identifications chromatiques.


Extrait :

"Au tournant de ce siècle deux récits de l’avenir du monde nous sont venus des États-Unis d’Amérique : celui de "la fin de l’histoire" et celui du "choc des civilisations". Selon le premier, l’effondrement de l’Union soviétique marquait le triomphe définitif et universel de la démocratie libérale et de l’ordre du marché, faisant ainsi basculer le monde dans un éternel présent. Selon le second, la fin de la guerre froide ouvrait au contraire la voie à un monde dangereux et incertain, dominé par la compétition entre quelques grandes civilisations définies par leur substrat religieux. L’opposition de ces deux visions a toutefois été dépassée par l’histoire de ces vingt dernières années. {...}

L’un des points communs de ces deux récits est la place marginale qu’ils assignent à l’Afrique. Dans la perspective hégélo-marxiste de la "fin de l’histoire", telle qu’interprétée (avant Fukuyama) par Kojève, les Africains, comme les Russes ou les Chinois, ne seraient que "des Américains encore pauvres, d’ailleurs en voie de rapide enrichissement", destinés à se fondre dans l’American way of life. Dans la perspective du "choc des civilisations", l’Afrique ne compterait pas davantage, car l’affirmation d'une identité africaine serait entravée par sa division entre identités tribales et entre régions musulmanes ou chrétiennes."


Carlos Lopes

Carlos Lopes est professeur à la Mandela School of Public Governance à l'Université du Cap (Afrique du Sud), professeur invité à Sciences Po à Paris et chercheur au Royal Institute of International Affairs de Londres. Ancien secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA, de 2012 à 2016), il est aujourd’hui membre de la Commission mondiale sur l’économie et le climat et haut représentant de l’Union africaine pour les négociations avec l’Union européenne.


Thèmes : Afrique, Histoire, révolution industrielle africaine, contrat social, démographie, politique, culture, environnement, nouvelles technologies, jeunesse.


Auteur : Carlos Lopes

Traducteur : Cyril Le Roy 

Photo de couverture : Angèle Etoundi Essamba 

Éditions : Seuil 

Date de parution : 04/03/2021


Dimensions : 14,2 cm x 20,6 cm, 256 pages.