l afrique noire precoloniale cheikh anta diop afrique histoire ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
l afrique noire precoloniale cheikh anta diop afrique histoire ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

L'Afrique noire précoloniale - Cheikh Anta Diop

Réf : 9782708704794
12,20 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

L'Afrique Noire pré-coloniale se veut un livre de "sociologie historique africaine". Cheikh Anta Diop compare l'évolution socio-politique de l'Europe et de l'Afrique de l'antiquité aux temps modernes.

Les problèmes majeurs développés dans cet ouvrage (analyse de la notion de caste, économies, États, idéologies, techniques et sciences de l'Afrique ancienne, etc.) ont connu, grâce au travail récent de jeunes universitaires africains, des prolongements heureux.


Cheikh Anta Diop

Né le 29 décembre 1923 à Caytou au Sénégal, Cheikh Anta Diop part pour Paris, à l'âge de 23 ans, afin d'étudier la physique et la chimie mais se tourne aussi vers l'histoire et les sciences sociales. Il adopte un point de vue spécifiquement africain face à la vision de certains auteurs de l'époque selon laquelle les Africains sont des peuples sans passé.

En 1951, Diop prépare une thèse de doctorat à l'Université de Paris, dans laquelle il affirme que l'Égypte antique était peuplée d'Africains noirs, et que la langue et la culture égyptiennes se sont ensuite diffusées dans l'Afrique de l'Ouest. Il ne parvient pas dans un premier temps à réunir un jury mais sa thèse rencontre un "grand écho" sous la forme d'un livre, Nations nègres et culture, publié en 1954. Il obtiendra finalement son doctorat en 1960. Il poursuit dans le même temps une spécialisation en physique nucléaire au laboratoire de chimie nucléaire du Collège de France. Diop met à profit sa formation pluridisciplinaire pour combiner plusieurs méthodes d'approche.

Lorsqu'il obtient son doctorat en 1960, il revient au Sénégal enseigner comme maître de conférences à l'université de Dakar (depuis rebaptisée université Cheikh-Anta-Diop, UCAD). Dès 1966, il crée au sein de cette université le premier laboratoire africain de datation des fossiles archéologiques au radiocarbone, en collaboration avec celui du Commissariat français à l'énergie atomique (CEA) de Gif-sur-Yvette. Il y effectue des tests de mélanine sur des échantillons de peau de momies égyptiennes, dont l'interprétation permettrait, selon Diop, de confirmer les récits des auteurs grecs anciens sur la mélanodermie des anciens Égyptiens.

Cheikh Anta Diop meurt à Dakar, le 7 février 1986. Il est considéré comme l'un des inspirateurs du courant épistémologique de l'afrocentricité.


Thèmes : Histoire, Afrique noire, archéologie, anthropologie, sociologie, politique, précolonial, colonisation.


Auteur : Cheikh Anta Diop  

Éditions : Présence Africaine 

Date de parution : 01/02/1987


Dimensions : 11,5 cm x 18,1 cm, 278 pages.