l arabe pour tous ecole discrimination enseignement immigration langue identite nabil wakim librairie inclusive les enfants du bruit et de l odeur
l arabe pour tous ecole discrimination enseignement immigration langue identite nabil wakim librairie inclusive les enfants du bruit et de l odeur

L'Arabe pour tous - Pourquoi ma langue est taboue en France - Nabil Wakim

Réf : 9782021434491
17,00 €
Disponible à la livraison
En stock

Description

Nabil Wakim, journaliste au Monde, a interrogé des enfants d’immigré.e.s qui comme lui éprouvent des difficultés à parler l’Arabe. Son enquête démontre comment les stéréotypes et les clichés, liés à la langue arabe, génèrent dès le plus jeune âge une honte qui conduit à son rejet et à son effacement, dans un soucis d’intégration. Il souligne également ce paradoxe : les immigré.e.s, les enfants d’immigré.e.s sont stigmatisé.e.s quand ils.elles parlent ou apprennent l’Arabe, tandis que, pour une certaine "élite", cette langue représente une valeur-ajoutée pour leur CV. 

L’Arabe pour tous est un plaidoyer pour que la langue arabe trouve enfin sa juste place dans l’histoire de France.


Extrait :

"Je suis né à Beyrouth, au Liban, en 1981, pendant la guerre, puis j’ai déménagé en France, à l’âge de quatre ans. Je suis devenu journaliste au Monde, j’écris et je parle un français châtié. Par contre, je suis nul en arabe. Pourtant, j’ai grandi avec. Plus encore : l’arabe est ma langue maternelle. Celle que m’a parlée ma mère à la naissance, celle de mes premiers jeux d’enfant, celle de mes plats préférés. Quelque part entre mes quatre ans et mes presque quarante ans, j’ai perdu l’arabe en cours de route. Sans vraiment y faire attention, sans vraiment savoir pourquoi. Pendant toute mon adolescence, j’ai chassé l’arabe de ma vie : j’étais français, je parlais français, j’avais des bonnes notes en français, les choses étaient très simples. Rien ne m’ennuyait plus que les vacances estivales au Liban, où je devais supporter l’ingrat rituel familial, heureusement atténué par les quantités de "houmous" et de "knéfé" que cela permettait d’ingurgiter. J’ai refusé bêtement d’apprendre l’arabe, j’ai écouté les sermons de ma grand‐mère avec une moue amusée et frondeuse. Et me voilà, à trente‐huit ans, incapable de soutenir une conversation décente. {...}

Je ne peux pas écouter les infos à la radio ou à la télévision – ce qui est quand même ridicule quand on est journaliste. Alors mener une interview ou faire un reportage en arabe ? Impossible. Je parle pourtant un anglais teinté d’accent yankee et un espagnol andalou aux sonorités chantantes. Mais je suis analphabète dans ma langue maternelle."


Nabil Wakim

Nabil Wakim est reporter spécialisé sur les secteurs de l'énergie pour Le Monde après avoir été directeur de l’innovation éditoriale au Monde. Nabil Wakim a été rédacteur en chef du Monde.fr, chef du service politique du Monde et a fondé le blog de fact checking Les Décodeurs en 2009. Il est également fellow de la Nieman Foundation à Harvard. Il enseigne également à l’École de journalisme de Sciences Po Paris.


Thèmes : apprentissage, école, enseignement, identité, immigration, langue arabe, Liban, France. 


Auteur : Nabil Wakim

Éditions : Seuil

Date de parution : 01/10/2020


Dimensions : 13,1cm x 20,6cm, 208 pages.