l orientalisme l orient cree par l occident edward said ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
l orientalisme l orient cree par l occident edward said ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

L'Orientalisme - L'Orient créé par l'Occident - Edward W. Said

Réf : 9782757853078
11,80 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

"L'Orient" est une création de l'Occident, son double, son contraire, l'incarnation de ses craintes et de son sentiment de supériorité tout à la fois, la chair d'un corps dont il ne voudrait être que l'esprit.

À étudier l'orientalisme, présent en politique et en littérature, dans les récits de voyage et dans la science, on apprend donc peu de choses sur l'Orient, et beaucoup sur l'Occident. Le portrait que nous prétendons faire de l'Autre est, en réalité, tantôt une caricature, tantôt un complément de notre propre image.

Mais, puisque "l'Orient" n'existe pas, d'où vient ce discours et comment expliquer son étonnante stabilité à travers les âges et les idéologies? 


Extrait :

"Balfour ne présente aucun témoignage montrant que les Égyptiens et les "races auxquelles nous avons affaire" apprécient ou même comprennent le bien que leur fait l'occupation coloniale. Il ne lui vient pourtant pas à l'esprit de laisser l'Égyptien parler pour lui-même, puisqu'il est à prévoir que tout Égyptien susceptible de parler sera plutôt "l'agitateur qui cherche à créer des difficultés" que le bon indigène qui ferme les yeux sur les "difficultés" de la domination étrangère. Et ainsi, après avoir réglé les problèmes éthiques, Balfour se tourne enfin vers les problèmes pratiques. "Si c'est notre affaire de les gouverner, qu'ils nous montrent ou non de la gratitude, qu'ils se rappellent vraiment et authentiquement ou non toutes les privations dont nous avons soulagé la population [Balfour ne compte pas du tout comme l'une de ces privations la privation, ou du moins l'ajournement indéterminé, de l'indépendance égyptienne] et sans qu'ils imaginent vivement tous les avantages que nous leur avons donnés; si c'est notre devoir, comment l'accomplir?" L'Angleterre exporte "ce qu'elle a de mieux dans ces pays". Ces administrateurs désintéressés font leur travail "parmi des dizaines de milliers de personnes appartenant à une autre religion, à une autre race, à une autre discipline, à des conditions de vie différentes". La tâche de gouverner est possible, pour eux, parce qu'ils se sentent soutenus dans leur pays par un gouvernement qui approuve ce qu'ils font. {...}

Mais si la toute particulière intimité qui existe entre le gouverneur et l'Egypte gouvernée est troublée par les doutes du Parlement, alors "l'autorité de ce qui [...] est la race dominante — et qui, je crois, devrait rester la race dominante — a été sapée". Ce n'est pas seulement le prestige anglais qui en souffre; "il est vain pour une poignée de fonctionnaires britanniques — aussi brillants que vous voulez, possédant toutes les qualités de caractère, le génie que vous pouvez imaginer — il leur est impossible de mener à bien en Egypte la grande tâche qui leur a été imposée, non seulement par nous, mais par le monde civilisé"


Edward W. Said

Edward W. Said est né en 1935 à Jérusalem dans une famille palestinienne mais passe une grande partie de son enfance au Caire et au Liban. De 1963 jusqu'à sa mort en 2003, il a enseigné la littérature anglaise et comparée à l'Université de Columbia de New York. Théoricien littéraire et politologue, il est l'auteur de nombreux livres de critique littéraire et musicale, et d'ouvrages portant sur le conflit israélo-palestinien. Publié en 1978, L'Orientalisme a été traduit en 36 langues et est considéré comme le texte fondateur des études postcoloniales.


Thèmes : Proche-Orient, orientalisme, colonialisme, impérialisme politique, domination, identités, islam, racisme.


Auteur : Edward W. Said

Traductrice : Catherine Malamoud

Éditions : POINTS 

Date de parution : 14/04/2015


Dimensions : 10,8 cm x 17,8 cm, 592 pages.