la condition noire pap ndiaye statistique condition sociale ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
la condition noire pap ndiaye statistique condition sociale ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

La condition noire - Essai sur une minorité française - Pap Ndiaye

Réf : 9782070361533
10,30 €
Disponible à la livraison
En stock

Description

Exploits des sportifs de haut niveau, émeutes en banlieue, lutte contre le racisme et les discriminations, mouvement associatif : depuis une dizaine d'années, les Noirs vivant en France métropolitaine sont apparus si visiblement sur la scène publique nationale qu'on peut parler aujourd'hui d'une "question noire" française. 

Cet essai dense et limpide décrit et analyse, du XVIIIe siècle à nos jours, le passé et le présent d'une minorité française. Car la "condition noire" désigne une situation sociale qui n'est pas celle d'une classe, d'une caste ou d'une communauté, mais celle d'une minorité, c'est-à-dire d'un groupe de personnes ayant en partage l'expérience sociale d'être considérées comme noires. 


L'ouvrage de Pap Ndiaye est d'ores et déjà considéré comme le travail fondateur des black studies à la française.


Extrait :

"Parler des Noirs est donc référer à une catégorie imaginée, à des personnes dont l'apparence est d'être noires, et non point à des personnes dont l'essence serait d'être noires. Martin Luther King formulait la chose en disant que les Noirs étaient "des Blancs avec une peau noire" (on pourrait aussi bien retourner la formule comme un gant) : par là, il reconnaissait bien le fait phénoménologique de l'apparence noire, sans l'essentialiser. Les Noirs sont noirs parce qu'on les range dans une catégorie raciale spécifique, bref, ils sont noirs parce qu'on les tient pour tels. Cela n'implique nullement que cette catégorie raciale soit figée : on verra que, selon les moments et les lieux, elle n'inclut pas les mêmes personnes. Cela n'implique pas non plus que les personnes concernées se définissent nécessairement comme telles, comme nous le verrons également.

S'il n'existe pas de "nature noire", il est possible d'observer une "condition noire", par laquelle on signale que des hommes et des femmes ont, nolens volens, en partage d'être considérés comme noirs à un moment donné et dans une société donnée. C'est faire référence à des personnes qui ont été historiquement construites comme noires, par un lent processus de validation religieuse, scientifique, intellectuelle de la "race" noire, processus si enchâssé dans les sociétés modernes qu'il est resté à peu près en place, lors même que la racialisation a été délégitimée. La catégorie "noir" est donc d'abord une hétéro-identification s'appuyant sur la perception de saillances phénoménales variables dans le temps et l'espace (pigmentation de la peau, apparence corporelle et vestimentaire, langue, accent, etc.)."


Pap Ndiaye

Professeur des universités à Sciences Po.

Pap Ndiaye est spécialiste d'histoire sociale des États-Unis, particulièrement des minorités. Il s'intéresse également aux situations minoritaires en France (histoire et sociologie des populations noires). Normalien, agrégé et docteur en histoire, diplômé de l'université de Virginie (M.A.), il a enseigné en France (EHESS) et aux États-Unis (université de Pennsylvanie, New York University, Nortwestern University).

Il travaille actuellement à une histoire mondiale des droits civiques au 20e siècle, en envisageant cette question dans une perspective transnationale.


Thèmes : Noir.e, hiérarchies sociales, inégalités sociales, discriminations, stigmatisation, racisme, statistiques, luttes antiracistes, solidarité.


Auteur : Pap Ndiaye

Éditions : Gallimard/Folio

Date de parution : 10/09/2019


Dimensions : 10,8 cm x 17,8 cm, 528 pages.