la race tue deux fois rachida brahim violence raciste ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
la race tue deux fois rachida brahim violence raciste ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

La race tue deux fois : Une histoire des crimes racistes en France (1970-2000) - Rachida Brahim

Réf : 9782849508442
18,00 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

De la grande vague de violence de 1973 dans le sud de la France aux crimes policiers des années 1990 en passant par les crimes racistes jalonnant les années 1980, cet ouvrage, issu d'une base de données de plus de 700 cas, nous invite à prendre la mesure de cette histoire à l'heure où le racisme institutionnel et l'action de la police continuent chaque année à être à l'origine de nombreux morts.


Les mots de l'autrice Rachida Brahim:

Comment avez-vous recensé tous ces crimes racistes ?

"Cela a été un travail de moine bénédictin. Il n’y a pas de statistiques officielles, dites "ethniques", qui pourraient estimer le nombre de morts de ces violences. Quand on va dans les archives judiciaires, il n’y a pas de résultats en tapant "crime raciste" {...} J’ai découvert que ça n’existait pas. Et ça a été ma première sidération."


Si les crimes racistes ne sont pas identifiés comme tels, comment faire pour savoir combien il y en a eu ?

"Je me suis orientée vers les archives militantes. Ils ont fait ce travail à la place des pouvoirs publics. J’ai aussi pu accéder à des archives de police et de renseignements généraux. J’ai eu de la chance car il faut beaucoup de dérogations. La plupart m’ont été refusées. Il y a une non-communicabilité des archives publiques pendant 30 ans. En tout, j’ai eu 87 cartons d’archives à lire, noter et confronter. C’était très long et très difficile. Je me suis demandé pourquoi on ne savait pas tout ça. C’est un vrai tabou."

(Source: Street Presse - 11 décembre 2020)


Extrait:

"Votée en 1972, la loi Pleven est considérée comme le pilier de la législation antiraciste française. Il a cependant fallu attendre l’année 2003 pour que la France adopte une loi permettant de prendre en compte l’intention raciste d’un crime. Ainsi, durant cette période d’une trentaine d’années, alors que la notion de crime raciste occupait régulièrement la sphère militante et médiatique, elle était à l’inverse totalement inexistante dans la sphère juridique. Aujourd’hui encore, malgré la loi de 2003, il reste difficile d’invoquer le mobile raciste puisque celui-ci ne peut être considéré comme une circonstance aggravante que si le prévenu a exprimé un préjugé raciste avant, pendant ou après les faits. Deux conceptions d’une même réalité ont donc coexisté: la réalité du groupe concerné par ces violences, d’une part, et celle émanant du droit étatique, d’autre part. Alors que pour les personnes mobilisées, le caractère raciste des violences ne faisait aucun doute, pour les législateurs, l’idée même d’un mobile raciste a régulièrement été rejetée. {...}

Ces questions sur la carrière juridique du mobile raciste dépassent le strict champ pénal. Elles interrogent la logique sociale qui conditionne la difficulté à mettre les crimes racistes en procès. Elles imposent de mettre en évidence la structure raciste qui assure la pérennité de ces violences."


Rachida Brahim

Rachida Brahim est docteure en sociologie et chercheure associée au LAMES,

Laboratoire méditerranéen de sociologie (Université d'Aix-Marseille). Ses travaux portent sur:

- les violences, les inégalités et l'intersectionnalité (classe, genre, ethnicité) 

- les migrations et la production de l’altérité 

- la sociologie du droit et de la justice.


Thèmes : Histoire, immigration, stéréotypes, racisme, violences idéologiques, violences situationnelles, violences disciplinaires, déni, justice, État, France.


Autrice : Rachida Brahim

Éditions : Syllepse Editions 

Date de parution : 14/01/2021


Dimensions : 15 cm x 21 cm, 228 pages.