le pays d ou l on ne vient pas merine ceco memoire esclavage ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
le pays d ou l on ne vient pas merine ceco memoire esclavage ownvoices librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

Le pays d'où l'on ne vient pas - Mérine Céco

Réf : 9782359053340
20,00 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

De son père, Fèmi ne sait rien, ou presque. Face au silence de sa mère, la jeune Béninoise se lance à la recherche de ses origines. Après une étape en banlieue parisienne, elle gagne la Martinique, patrie de son père. Menant une enquête pour la réalisation d’un documentaire, Fèmi découvre une société en proie au malaise, traumatisée par la colonisation et l’esclavage qui rendent difficile la construction d’un récit sur ses origines.

Sur place, elle apprend l’arrivée d’une délégation, composée d’administratifs et de scientifiques. Leur objectif ? Effacer la mémoire collective et individuelle des habitants pour briser leurs revendications liées aux réparations de l’esclavage et à la néo-colonisation qui s’accélère. Se met alors en place une farouche rébellion féminine...


Le pays d'où l'on ne vient pas est un roman sur le refus des identités assignées, la mémoire de l’esclavage, le racisme et les diasporas. Du Bénin à Paris et de Paris aux Antilles, ce roman met en scène, entre amitiés, secrets de famille et souffrances, l’action de femmes décidées à forger un projet de vivre-ensemble compatible avec les tourments de la mémoire et les défis du présent.


Extrait :

"Je n'ai jamais pensé un jour me retrouver dans cette situation incongrue : être sur cette île où a grandi ce père que je n'ai pas connu. Ma mère ne m'a que très peu parlé de lui. Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas, elle ne pouvait pas. Les mots lui déchiraient la gorge quand elle prononçait juste son prénom. Son âme sœur ; ça peut paraître suranné, mais c'est ainsi. Le grand amour de sa vie.

Ma mère est née au Bénin, dans le village lacustre de Ganvié, non loin de d'Abomey-Calavi, et n'a jamais quitté son pays. Adulte, elle s'est installée en ville pour s'affranchir du droit coutumier et des diverses autorités qui pesaient sur la vie des femmes dans le monde rural. Elle disait, pour plaisanter, qu'elle était la descendante oubliée de la dernière reine de la cité royale de l'ancien Dahomey et qu'une descendante de souveraine, même oubliée, n'abandonne jamais son royaume, même si elle se crée son propre lieu. Ma mère était devenue fille unique après la mort de son unique soeur. Mon père était originaire de Martinique, de passage au Bénin pour affaires, quand elle l'a rencontré. Dit ainsi, c'est un peu vague, je le reconnais. Le problème, c'est que je n'en sais guère plus. {...}

J'avais trois ans quand mon père a décidé de rentrer dans son île. Il est parti sans rien dire à personne. Il n'est juste pas rentré du travail ce soir-là. Ma mère l'a guetté, fixant de son oeil déjà embué l'intersection de la route et du chemin de latérite (que je préférais appeler "sable rouge") qui menait à sa maison. C'est la voisine qui me l'a dit. En vain. Elle ne l'a plus jamais revu."


Mérine Céco

Née en 1970 en Martinique, Mérine Céco suit en parallèle des études de philosophie et de littérature. À 22 ans, elle est agrégée d'espagnol puis docteur en sciences du langage. Élue en janvier 2012 présidente de l'Université Antilles-Guyane, elle met fin à ses fonctions en août 2016 pour rejoindre la Sorbonne à Paris.


Thèmes : femmes, famille, secrets, identités, mémoire, transmission, esclavage, colonialisme, racisme, rébellion.


Autrice : Mérine Céco

Éditions : Écriture

Date de parution : 25/03/2021


Dimensions : 14 cm x 22,5 cm, 296 pages.