le trauma colonial karima lazali algerie oppression ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
le trauma colonial karima lazali algerie oppression ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

Le trauma colonial - Karima Lazali

Réf : 9782707199164
20,00 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

Psychanalyste, Karima Lazali a mené une singulière enquête sur ce que la colonisation française a fait à la société algérienne, enquête dont elle restitue les résultats dans ce livre étonnant. Car elle a constaté chez ses patient.e.s des troubles dont rend mal compte la théorie psychanalytique. Et que seuls les effets profonds du "trauma colonial" permettent de comprendre.

La "colonialité" fut une machine à produire des effacements mémoriels allant jusqu’à falsifier le sens de l’histoire. Et en cherchant à détruire l’univers symbolique de l’ "indigène", elle a notamment mis à mal la fonction paternelle : "Leurs colonisateurs ont changé les Algériens en fils de personne" (Mohammed Dib). Mais cet impossible à refouler ressurgit inlassablement. Et c’est l’une des clés, explique l’autrice, de la permanence du "fratricide" dans l’espace politique algérien : les fils frappés d’illégitimité mènent entre frères une guerre terrible, comme l’illustrent le conflit tragique FLN/MNA lors de la guerre d’indépendance ou la guerre intérieure des années 1990, qui fut aussi une terreur d’État.


Une démonstration impressionnante, où l’analyse clinique est constamment étayée par les travaux d’historiens, par les études d’acteurs engagés (comme Frantz Fanon) et, surtout, par une relecture novatrice des œuvres d’écrivains algériens de langue française (Kateb Yacine, Mohammed Dib, Nabile Farès, Mouloud Mammeri…).


Extrait:

"À Paris, le nombre incroyable de patients français en analyse qui à un moment ou un autre de leur trajet évoquent incidemment le signifiant "Algérie", dans un marasme générationnel, interpelle. Ces patients français, issus le plus souvent de la troisième génération postcoloniale, se disent encombrés par une histoire coloniale vécue souvent au niveau des grands-parents impliqués dans la colonisation ou la guerre d’indépendance, dont ils savent très peu de chose. Il est étonnant de constater la manière dont ces héritiers sont travaillés par des questions relatives à la honte et à la responsabilité. Exprimant un sentiment aigu de malaise, ils sont pris dans une histoire qu’ils n’ont pas connue et qui, le plus souvent, leur a été transmise dans un épais silence. Leurs questions peuvent ainsi se formuler : que faire et comment hériter de quelque chose qui s’est déroulé antérieurement à ma venue au monde et dont je ne peux parler pour des raisons que j’ignore ? Quelles ont été les véritables positions politiques des parents et grands-parents dans la "colonialité", terme qui désigne cette longue période (cent trente-deux ans) de domination et de violence, alors qu’ils maintiennent pour leurs descendants un interdit de penser ? Comment élaborer son histoire personnelle lorsque le silence parental rejoint le blanc du politique ?"


Karima Lazali

Karima Lazali, psychologue clinicienne et psychanalyste, exerce à Paris depuis 2002 (en institution et en cabinet) et à Alger (en cabinet) depuis 2006.


Thèmes : colonisation française, oppression coloniale, crimes, trauma, censure, guerre intérieure, Algérie, histoire française.


Autrice : Karima Lazali

Éditions : La Découverte

Date de parution : 13/09/2018


Dimensions : 13,5 cm x 22 cm, 282 pages.