sociologie et anthropologie chez pierre bourdieu addi ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur
sociologie et anthropologie chez pierre bourdieu addi ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap validisme diversite litterature jeunesse babelio aj brut les enfants du bruit et de l odeur

Sociologie et anthropologie chez Pierre Bourdieu - Lahouari Addi

Réf : 9782707138064
21,00 €
Disponible à la livraison
En stock

Description

Malgré la notoriété de Pierre Bourdieu, bien peu connaissent l’importance de ses premiers travaux empiriques, menés en Algérie dans la seconde moitié des années cinquante. D’où l’intérêt de cet ouvrage, où le sociologue algérien Lahouari Addi revisite le corpus théorique de Bourdieu au regard de l’Algérie. Il rappelle d’abord que Bourdieu s’est intéressé à ce pays dans une double perspective, sociologique et anthropologique, analysant d’une part les effets de la domination coloniale sur la société algérienne (avec Abdelmalek Sayad) et, d’autre part, en étudiant le village kabyle et sa culture. Lahouari Addi démontre ensuite, de façon particulièrement éclairante, comment les concepts majeurs de l’œuvre théorique de Bourdieu (habitus, capital social, violence symbolique…) ont été forgés dans ces recherches fondatrices.


Extrait:

Pierre Bourdieu a écrit trois livres de sociologie sur l’Algérie et deux d’anthropologie. Ces deux derniers ne sont pas des études monographiques. Ils sont plutôt des cadres théoriques pour une autre anthropologie, sur lesquels il fondera sa propre méthodologie du fait social qu’il appliquera dans les ouvrages qui feront sa renommée en tant que sociologue : Les Héritiers, La Reproduction, La Distinction... Les analyses contenues dans les premiers livres sur l’Algérie seront aussi fines et aussi critiques que dans ses travaux ultérieurs. En effet, Travail et Travailleurs en Algérie, ouvrage important malheureusement insuffisamment commenté à l’époque de sa parution, et pour cause, s’appuie sur une solide enquête de terrain qui a concerné plusieurs centaines d’Algériens. Leurs interviews ont fourni la matière de l’ouvrage. Bourdieu et son équipe ont fait parler des chômeurs, des travailleurs précaires, des ouvriers du secteur informel, bref le sous-prolétariat algérien dans sa diversité, avec ses couches inférieures et supérieures. Le deuxième ouvrage, Le Déracinement, tout aussi important, porte sur les populations rurales déplacées par l’armée française durant la guerre de libération. Ce déplacement a eu des effets sur les structures sociales et sur les représentations par lesquelles ces milliers d’hommes et de femmes appréhendaient le monde.

Tant dans Travail et Travailleurs en Algérie que dans Le Déracinement, Bourdieu (avec ses collaborateurs) prend la mesure des ruptures que la colonisation a provoquées dans la société algérienne sans perspective nouvelle de restructuration."


Lahouari Addi

Lahouari Addi, professeur de sociologie à l'Institut d'études politiques de Lyon (université Louis Lumière-Lyon 2), est chercheur au CERIEP (Centre d'études et de recherches de l'Institut d'études politiques) et au GREMMO (Groupe de recherches et d'études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient). Ancien enseignant-chercheur à l'Université d'Oran, il a été plusieurs fois professeur invité dans diverses universités américaines. Il est notamment l'auteur de L'Algérie et la démocratie (1994) et Les Mutations de la société algérienne (1999).


Thèmes : Algérie, Kabylie, capital social, habitus, violence symbolique, politique, économie.


Auteur : Lahouri Addi

Éditions : La Découverte

Date de parution : 26/09/2002


Dimensions : 13,6 cm x 22,1 cm, 204 pages.