trois femmes puissantes afrodescendance representation ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeminisme feministe lgbtqia handicap diversite litterature jeunesse babelio aj les enfants du bruit et de l odeur
trois femmes puissantes afrodescendance representation ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeminisme feministe lgbtqia handicap diversite litterature jeunesse babelio aj les enfants du bruit et de l odeur

Trois femmes puissantes - Marie NDiaye

Réf : 9782070440498
8,50 €
Disponible à la livraison
En stock
Retrait disponible

Description

Trois récits, trois femmes qui disent non. Elles s'appellent Norah, Fanta, Khady Demba. Norah est avocate. Elle a quitté sa famille et sa vie parisienne pour retrouver son père au Sénégal. Elle va se retrouver confrontée à son passé et à certaines vérités qu’elle avait oubliées.

Fanta, quant à elle, est vue à travers le récit de son mari Rudy. Avec lui, elle a quitté son Sénégal natal, pour une vie ennuyeuse et médiocre en France. C’est à travers les pensées de Rudy, faites de remords et de culpabilité, que nous percevons qui est Fanta et les souffrances qu’elle endure. 

Khady est une jeune femme veuve méprisée par sa belle-famille qui fini par la chasser. La voilà donc poussée, malgré elle, sur le chemin de la clandestinité.


Extrait:

"Ni sa mère ni sa sœur ni ses quelques amis ne pouvaient concevoir comment Jakob et sa fille Grete, tous deux prévenants et tendres, séduisants et bien élevés, travaillaient subtilement à détruire le bel aplomb qu’avait enfin trouvé la vie de Norah et Lucie ensemble, avant que Norah ouvrît complaisamment, comme si trop de défiance avait fini par l’aveugler, sa porte au mal charmant {...} Norah savait qu’il lui faudrait maintenant se dépêcher pour ne pas être en retard au premier rendez-vous de sa journée, aussi avait-elle sèchement protesté quand Jakob avait manifesté le désir soudain de les accompagner mais les filles l’avaient soutenu et encouragé, lui, alors Norah avait baissé les bras, tout d’un coup lasse, démoralisée, et elles avaient dû attendre, avec leurs manteaux, leurs chaussures, leurs écharpes, plantées silencieuses dans l’entrée, qu’il se fût habillé, les eût rejointes, frivole et gai mais d’une manière qui semblait à Norah forcée, presque menaçante, et leurs regards s’étaient croisés à l’instant où elle jetait un coup d’œil anxieux à sa montre et elle n’avait vu dans celui de Jakob que malice cruelle et presque de la dureté sous l’éclat opiniâtrement pétillant.

Quelle sorte d’homme ai-je fait entrer chez moi ? s’était-elle demandé, prise de vertige."


Marie NDiaye

Marie NDiaye est née en 1967 à Pithiviers. Elle est l’auteur d’une douzaine de livres — romans, nouvelles, théâtre. Elle a obtenu le prix Femina en 2001 pour Rosie Carpe, le prix Goncourt en 2009 pour Trois femmes puissantes, et sa pièce de théâtre Papa doit manger est entrée au répertoire de la Comédie-Française.


Thèmes : femmes, famille, mensonges, identité, destins, combats, France, Sénégal.


Autrice : Marie NDiaye

Éditions : Gallimard/Folio

Date de parution : 27/01/2011


Dimensions : 10,8 cm x 17,8 cm, 336 pages.