une colere noire ta nehisi coates temoignage noir representation ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap diversite litterature jeunesse babelio aj les enfants du bruit et de l odeur
une colere noire ta nehisi coates temoignage noir representation ownvoices cadeaux librairie inclusive antiraciste decoloniale afrofeministe feministe lgbtqia handicap diversite litterature jeunesse babelio aj les enfants du bruit et de l odeur

Une colère noire : Lettre à mon fils - Ta-Nehisi Coates

Réf : 9782746743410
17,00 €
Disponible à la livraison
En stock

Description

Depuis la fin de la guerre civile et la ratification du Treizième Amendement (l'abolition de l'esclavage), plus de 150 ans se sont écoulés et l'Amérique s'est construite sur l'idée de "race". Un mensonge marqué dans les corps des femmes et des hommes noir.e.s: des corps exploités par l'esclavage pour créer la richesse du pays, violemment ségrégués pour unir une nation après une guerre civile et, aujourd'hui, menacés, enfermés et assassinés dans les rues.

Qu'est-ce que ça fait d'habiter un corps noir et de trouver un moyen de vivre en son sein? Et comment se libérer de cette histoire chargée?


Notre avis: Le titre original, Between the world and me, est plus pertinent que la traduction française. A partir de son vécu, Ta-Nehisi Coates explique ce que signifie être Noir.e aux États-Unis. En effet, il fait une analyse de la violence et de l'oppression raciale permanente de la société américaine, sur les corps noirs, de l'esclavage à nos jours.


Extrait:

"Les Américains croient en la réalité de la "race" en tant que caractéristique définie et incontestable du monde naturel. Le racisme - ce besoin d'attribuer des caractéristiques physiques très précises aux individus puis de les humilier, de les asservir et de les détruire - découle inévitablement de ce postulat immuable. Ainsi, le racisme devient l'enfant innocent de mère Nature, et l'on vient à déplorer des évènements tels que le commerce triangulaire ou la déportation des Amérindiens, *le Passage du milieu ou *la piste des Larmes comme on le ferait pour un tremblement de terre, une tornade ou tout autre phénomène dépassant le pouvoir des hommes.

La race nait du racisme, et non le contraire. La façon dont on nomme les gens n'a jamais été une affaire de généalogie ni de physiognomonie. Elle est plutôt une affaire de hiérarchie."


*Le Passage du milieu désigne le deuxième temps du commerce triangulaire, c'est-à-dire le transport des esclaves de l'Afrique vers l'Amérique et les Caraïbes. Dans un premier temps, les bateaux chargés de marchandises, quittaient les ports européens à destination de l'Afrique où ces marchandises étaient ensuite échangées contre des esclaves. Pour le retour en Europe, les bateaux étaient chargés de produits (coton brut, feuilles de tabac, sucre, etc) achetés avec l'argent provenant de la vente de ces esclaves.


*La Piste des Larmes, "Trail of Tears", est la déportation de plusieurs peuples des Premières Nations, entre 1831 et 1838, suite à l’adoption de l’Indian Removal Act par le gouvernement américain. Ce déplacement forcé de nombreux Cherokees, Séminoles, Choctaws, Creeks et Chickasaws se fit au profit des colons blancs qui purent ainsi s’installer et exploiter les terres ancestrales de ces peuples.


Ta-Nehisi Coates

Fils d’une enseignante et d’un vétéran du Vietnam devenu chef d’une section des Blacks Panthers puis bibliothécaire, Ta-Nehisi Coates est né en 1975, à Baltimore. Écrivain, journaliste, correspondant à The Atlantic, mensuel américain d’informations culturels et politiques, il couvre les affaires nationales, rédigeant des articles sur la politique, la culture, les problèmes d’ordre social et s’intéresse particulièrement aux violences raciales.

En 2012, il reçoit le prix Hillman pour le journalisme d'opinion et d'analyse, ainsi que le prestigieux George Polk Award, en 2014, pour son plaidoyer "The Case of Reparations". Il y exprime le fait que les États-Unis devraient indemniser les Afro-américain.e.s en réparation de l’esclavage et de ses conséquences actuelles.

En 2015, il reçoit le National Book Award, dans la catégorie Essai, pour son livre Une colère noire : Lettre à mon fils.


Thèmes : Histoire, lutte, liberté, esclavage, ségrégation raciale, racisme, violence, police, politique, États-unis.


Auteur : Ta-Nehisi Coates

Préface : Alain Mabanckou

Traducteur : Thomas Chaumont

Éditions : Autrement

Date de parution : 27/01/2016


Dimensions : 13 cm x 20,5 cm, 208 pages.